Google

J’ai testé Inbox, le nouveau Gmail

« Inbox », le nouveau service de messagerie intelligente de Google, est en marche !

Inbox

Après 4 jours d’attente, j’ai enfin pu accéder à Inbox et tester cet outil qui prétend révolutionner l’usage de notre messagerie. Alléchant.

Accessible sur invitation (vous pouvez demander votre invitation à l’adresse suivante : inbox@google.com), l’appli disponible depuis fin octobre fait des premiers pas encourageants.

Nous perdons beaucoup de temps chaque jour à trier nos e-mails. Inbox viendrait donc faciliter l’utilisation de notre boite de réception.

Mes premières impressions

1- L’interface sous Chrome est fluide et le code couleur (bleu) agréable.

2- Vous pouvez suivre vos colis, enregistrer vos bagages, retrouver la localisation de votre hôtel, votre réservation au restaurant, directement et sans ouvrir le mail. Il permet de saisir l’essentiel du mail sans un seul clic, très pratique.
2014-11-19_14h14_44

Enregistrez votre vol

 

3- Les pièces jointes et les photos sont accessibles sans avoir besoin d’ouvrir votre mail

2014-11-19_14h37_46

4- Vos e-mails sont classés par groupes, comme « Promotions », « Achats », « Voyages », etc. Google se charge de faire le tri automatique (dans la même lignée que « Réseaux Sociaux » et « Promotions » de Gmail)

5- Si vous avez terminé de lire votre e-mail, cliquez sur le « tick » (voir ci-dessous), il se classe dans la rubrique « Terminé ». Même principe que l’archivage en somme.

2014-11-19_13h54_25

6- Si vous consultez votre e-mail mais que vous n’avez pas le temps de le consulter dans l’immédiat, vous pouvez « l’épingler« . Il restera en position prioritaire et ne descendra pas par rapport aux autres mails reçus.

7- Vous disposez d’une fonction « rappel« , vous permettant de recevoir une notification au moment où vous aurez plus de temps.

Mettre un rappel

8- Le fait de pouvoir archiver, supprimer, reporter, épingler, ouvrir les pièces jointes, etc. sans même ouvrir le mail, nous fait bénéficier d’un gain de temps non négligeable. Le but premier de Google, « une boite de réception qui vous facilite la vie », est à mes yeux réussi.

9- « Inbox » n’est pas disponible sur tous les terminaux : pour le moment, l’appli fonctionne pour les téléphones Android (4.1 et versions ultérieures), pour iPhone (iOS 7 et versions ultérieures) et pour le navigateur Chrome (sur ordinateur). En somme, Inbox fonctionnera sur les dernières générations de smartphones et de tablettes (Inbox fonctionne parfaitement sur ma Nexus). Sous PC, seul Chrome peut supporter Inbox.

10- Si vous aimez votre fidèle Gmail, pas d’inquiétude ! comme ils le disent dans le mail de bienvenue : « Rassurez-vous : Gmail ne va pas disparaître. Inbox est une nouvelle expérience, conçue et développée parallèlement à Gmail. »

11- Vous pouvez utiliser Gmail et Inbox simultanément

12- Un autre moyen d’obtenir l’accès à Inbox : solliciter un ami qui l’a déjà ! il dispose de 5 invitations 😉

Voilà pour mes premières impressions !

Pour ceux qui hésitent encore, n’hésitez pas à tester et faites-vous votre propre avis !

Pour ceux qui comme moi l’ont déjà testé, qu’en avez-vous pensé ?

 

Publicités

Visite virtuelle et éducation, c’est pour bientôt ?

Après la visite virtuelle classique, le digital évolue pour créer la visite virtuelle intelligente, avec des pop-ups, permettant d’ajouter une autre dimension : celle de l’information.

L’éducation a compris cet intérêt en intégrant les visites virtuelles dans les cours d’histoire, en témoigne cet article, évoquant les bénéfices tirés d’une telle technologie pour les élèves.

VV et éducation

Comment pourrait-elle être exploitée ? des cours d’histoire donc, mais aussi de géographie, et même d’architecture, peuvent utiliser cet outil pour aller plus loin que la simple image du livre, et immerger l’étudiant dans un cadre unique et interactif.

Quelques exemples :

Etudier l’architecture du Taj Mahal, intégrer les dates importantes, les significations de certaines formes, la composition de certaines oeuvres…

En Géographie, étudier l’organisation de la ville de Rio de Janeiro, énoncer les monuments principaux, les informations importantes.

En Histoire, pourquoi pas faire un tour sur les plages de Normandie et du cimetière des soldats américains ?

Beaucoup d’idées pour une mise en oeuvre qui risque de prendre quelques temps, le passage à l’ère numérique dans l’éducation étant relativement long.

Et vous, pensez-vous que la visite virtuelle interactive puisse apporter une valeur ajoutée à l’éducation ?

Google Now : ca avance !

Après mon 1er article cet été sur Google Now, l’outil a depuis avancé et propose une nouvelle fonctionnalité : le mode conversationnel. (Merci au blog Google Now pour cet info!)

Google Now, le mode conversationnel

A présent, si vous demandez « envoyer SMS à Marie », Google vous demandera « Quel est votre message? ». Google Now vous comprend, vous questionne, et vous facilite donc votre quotidien !

Pour mieux comprendre, voici une vidéo de présentation.

Google repousse les limites de Street View

Après avoir photographié plus de 60 pays et parcourus plus de 8 millions de kilomètres, Street View continue son tour du monde. Mais cette fois-ci, c’est à dos de dromadaire que Google vous fait découvrir les déserts des Emirats Arabes Unis. Grande première pour le géant américain qui, après avoir investi les espaces sous-marin (pour les curieux, rendez-vous ici), utilise un animal pour vous faire découvrir de magnifiques paysages.

dromadaire-google-street-view

 

Google repousse donc les limites d’un service toujours plus important, après avoir parcouru le Grand Canyon, le centre spatial Kennedy, la grande barrière de corails, la Tour Burj Khalifa, ou même la Roche Saint Nicolas à Monaco. Retrouvez l’ensemble de leurs oeuvres sur ce lien.

Quel est le but ?

Joyce Baz, porte-parole de Google dans les régions d’Afrique du Nord et les régions du Moyen-Orient, disait : « 30% des photos sont consultées par des internautes qui ne vivent pas sur les sites virtuellement visités. Nous pensons que ces clichés aident les gens à sélectionner leur prochaines destinations touristiques ».

Cette stratégie vient conforter le 1er des 10 principes fondamentaux de Google : « recherchez l’intérêt de l’utilisateur, le reste suivra ».

Avec Google Hotel Finder en pleine expansion, allié à des services aidant les internautes à sélectionner leurs prochaines destinations touristiques, les comparateurs de voyages vont devoir redoubler d’efforts pour contrer l’émergence de Google.

En attendant, laissez vous guider ! c’est par ici !

Google Now Launcher, la révolution

Suite à l’achat de la tablette Nexus 7, j’ai regardé les applis utiles pour faciliter son utilisation au quotidien. En cherchant dans les outils Google, j’ai pu trouver Google Now Launcher. Cela fait déjà plus de 3 mois que je l’utilise et les évolutions sont très appréciables.

L’appli, dont le logo est quasi identique à Google Recherche, vient ajouter une fonctionnalité supplémentaire : l’information instantanée.

Vous avez un rendez-vous mais vous ne vous souvenez plus à quelle heure ? Google Now est là pour vous le rappeler. Idem pour l’horaire de départ de votre avion. Elle vous donnera même le temps estimé pour vous rendre au travail le matin. Si vous avez pu lire mon article sur les montres connectées, on retrouve le fameux « Ok Google » pour lancer une recherche. La commande vocale est ultra fiable et ne bug que très rarement.

Votre avion décolle dans...

En ouvrant ma tablette ce soir, j’ai pu apprendre que mes deux articles commandés sur Amazon étaient en livraison, avant même avoir ouvert ma boite mail !

Commande en livraison !

Vous pouvez également préciser vos passions et équipes préférées, Google Now se chargera de vous dégoter les meilleurs articles tous les jours.

Consultez la météo, « choppez » les dernières actualités, et surtout, optimisez l’utilisation de vos outils part une simple appli. Pour se la procurer, c’est par ici et c’est gratuit sur le Play Store !

A vos réactions !

 

Découvrez vos kilomètres parcourus sur Maps

Google retrace vos moindres mouvements grâce à la fonctionnalité GPS que vous activez/désactivez depuis votre smartphone comme bon vous semble.

Pour les bénéficiaires d’un compte Gmail, vous pourrez consulter le nombre de kilomètres parcouru par jour/semaine/mois.

2014-08-13_00h31_29

Pour cela, cliquez sur ce lien. Vous découvrirez vos déplacements du jour et trouverez même, à la seconde près, l’heure à laquelle vous étiez en train de déjeuner tranquillement au resto du coin.

2014-08-13_00h31_59

Cependant, seuls les kilomètres, géolocalisation des mouvements et horaires sont disponibles.

Peut-être verrons nous bientôt les calories dépensées ? un Runtastic version Google est-il en marche ? Affaire à suivre…

___________________________________________

Note : Certains seront sceptiques à l’idée d’apprendre que tous nos mouvements sont enregistrés par Google. Ces analyses ont pour but d’optimiser la réactivité et la pertinence des résultats lorsque vous sollicitez Google Maps. Pensez aussi que ce sont des robots, aucun humain n’analysera ces déplacements. Si vous ne désirez pas être retracé, désactivez simplement votre GPS et supprimez l’historique. Pour cela, cliquez sur l’icône de votre profil (voir ci-dessous). Cliquez sur « Compte », puis « Historique du compte », ou vous pourrez non seulement retrouver vos positions, mais aussi vos recherches sur Google ou Youtube. Enfin, cliquez sur « Suspendre ».

2014-08-13_00h52_36

2014-08-13_00h55_06

Google My Business bientôt boosté par les objets connectés ?

Ces deux derniers mois, nous avons pu lire ou écouter les conférences Apple ou Android, vantant les mérites de leurs futurs objets connectés. Après le lancement raté des premières montres (lacunes en terme de poids, autonomie, design, fonctionnalités), les designers et ingénieurs des deux géants américains ont travaillé sans relâche pour proposer un VRAI produit.

android-wear-watch

Avec ces nouvelles montres en préparation, plus besoin de mettre la main à la poche pour venir saisir son smartphone, votre montre vous écoute.

« OK Google »

« OK Google », deux mots, qui vous permettent de par la voix, d’obtenir toutes les informations utiles type : la météo du jour, votre prochain rendez-vous, le temps pour vous y rendre en voiture, la date de votre prochain vol, le résultat de votre équipe favorite hier soir, votre restaurant le plus proche, et bien plus encore. Inspirées et essentiellement nourries de Google Now (déjà disponible sur Smartphone et Tablette), les montres Android Wear vous donneront vos informations dans tous vos déplacements (d’où le slogan « Android Wear : information that moves with you »).

Un atout pour nos commerces

Bijou de technologie (vous avez tous vu cette jeune demoiselle scanner son billet d’avion avec sa montre, hein?) , il sera sans doute un atout pour nos commerces.

En effet, les smartwatchs Android sont reliées à Google Maps. En recherchant un commerce, restaurant ou hôtel de proximité, votre montre vous informera transmettra les fiches Google My Business (anciennement Google Adresse) les plus proches. Pour trouver un exemple, rendez-vous sur cette vidéo (entre 1min30 et 1min45).

MyBusiness et AndroidWear MyBusiness et AndroidWear

 

 

 

 

 

Avec une telle technologie, rares sont les commerces qui ne seront pas équipés d’une fiche GMB certifiée. On pourra même imaginer la visite virtuelle (intégrée à la fiche du commerce) visible depuis la montre, qui sait ?

Et si Google faisait du FourSquare ?

Il ne serait pas étonnant de voir Google développer un système type FourSquare, ou les commerces pourraient, depuis leur compte My Business, créer des offres géolocalisées. Ces promotions arriveraient directement sur les montres/smartphones des passants qui pourraient être tentés de faire un détour par votre magasin. La publicité ciblée et géolocalisée, le tout sur votre propre montre, sûrement un nouvel outil marketing dans le futur.

Après la mode des tablettes l’année dernière, la smartwatch sera-t-il l’objet phare pour Noël 2014 ?

___________

Pour acheter la LG G Watch, c’est par ici.

___________

Les articles qui peuvent vous intéresser :

Android va s’immiscer partout dans votre vie

S’intéresser à Android Wear

– EchoWear, le Shazam des montres connectées sous Android Wear,

Kairos, la montre connectée au design magnifique

Anglais :

Google invents the Digital Watch

 

 

Google+ zlatané samedi 12 juillet ? (update 14/07)

Non, ne vous inquiétez pas, tout va pour le mieux pour Google+ !

Depuis aujourd’hui, vous pouvez voir une publicité Youtube, annonçant le lancement d’une visio-conférence samedi 12 juillet, en présence de… j’ai nommé Sir, Professor, Lord Zlatan Ibrahimovic !

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Nike ne manque pas d’humour. Je vous laisse le découvrir par vous-même ici.

Zlatan #askzlatan

Pour participer, transmettez vos questions sur Google+ ou en commentaire de la vidéo avec le hashtag #askzlatan. Malheureusement, toutes les questions ne pourront être choisies, mais vous pourrez tout de même assister au Hangout, samedi 12 juillet, 17h 😉

Google et Nike y trouveront bien évidemment leur compte, le 1er bénéficiant de l’aura de Nike et de Zlatan (vous pourrez deviner « Zlatan likes Google Hangout » dans la vidéo), le second bénéficiant des performances de Google+, du trafic sur Youtube et de la fluidité de l’outil Hangout. Un partenariat gagnant-gagnant pour un coup de com’ qui s’annonce performant : déjà 2000 inscrits au bout de quelques heures…

Pour s’inscrire, c’est par ici.


Zlatan Live

 

UPDATE 14/07 : Le Hangout avec Zlatan a été un franc succès. Sur un ton très humoristique, le personnage créé par Nike a séduit, même si ce n’était pas le vrai Zlatan comme certains auraient pu le croire.

Dans tous les cas, déjà 500 000 vues pour une opération marketing très réussie !

Pour tout revoir, cliquez ici.

Qui a dit que Google+ était mort ?

Les perturbations ont été nombreuses chez Google+ après le départ de Vic Gundotra, vice président et fondateur de Google+.

Les  sites d’information n’ont pas tardé à sauter sur l’occasion pour écrire des billets annonçant la mort prochaine du réseau social. Une démission et tout s’écroule ? coup de poker manqué.

LeFigaro20minutesLaTribune et j’en passe, nombreux sont ceux qui se sont jeté sur l’occasion pour en faire leurs choux gras. Mais a toujours vouloir être le premier sur l’information, la fiabilité des articles en pâti. Dommage.

Pour connaître la vérité sur le futur de Google+, il fallait faire un tour du côté des pros de la Blogosphère, ceux qui ont vu juste.

En tapant « départ de Vic Gundotran », j’ai pu voir la diversité des avis quant à l’avenir de Google+. Les sites d’information (énoncés plus haut) l’entèrent, quand certains blogeurs comme Noël Nguessan ou Valentin Simony, promettaient un avenir radieux pour le réseau social, avec ou sans leur fondateur.

Il suffit de l’utiliser au quotidien pour constater la progression constante de celui qui se place comme le second réseau social le plus puissant au monde, derrière Facebook, mais devant Twitter, Instagram ou Pinterest. En appuyant et partageant leurs articles, j’ai tenté d’encourager ceux qui se refusaient de faire comme tout le monde, craindre la fin de Google+.

Venons-en aux faits.

Le 22 mai, Google postait la mise à jour de leur appli. Au menu : Google+ Stories (sélection automatique de vos meilleures photos de séjour et animation), un nouveau menu et une navigation beaucoup plus fluide et agréable.

page accueil G+

Depuis avril, nous pouvions consulter les statistiques (followers et vues) sur G+ depuis un PC. Désormais, cette fonctionnalité est également visible sur smartphone et tablette.

A titre d’exemple, j’ai 85 followers et plus de 30 000 vues.

page profil G+

Résultat : des retours très positifs des utilisateurs, enthousiasmés par cette nouvelle mise à jour.

avis nouvelle appli G+

Google+ Stories est donc une réussite. Vous pourrez revivre vos vacances avec une histoire générée automatiquement, et le rendu est bluffant. Voici une courte séquence depuis mon G+ :

Il ne fallait pas être grand savant pour comprendre que G+ n’était pas mort. Il est indispensable à Gmail aujourd’hui. Derrière une adresse Gmail se cache toujours un profil G+. Le but : centraliser toutes les données et avoir accès à tous les services (Drive, G+, Gmail, Agenda, Youtube, etc.)  avec un seul compte.

Il aurait été étonnant de voir Google se séparer d’un atout indéniable, qui constitue également le cheval de Troie pour sa stratégie de déploiement. Gagner de nouveaux utilisateurs en ajoutant toujours plus de fonctionnalités, telle est la stratégie de Google qui n’a pas fini de nous surprendre.

 

Vous avez aimé l’article ? réagissez et partagez  !

Google Maps nous offre un voyage dans le temps !

Ce retour vers le futur n’est pas l’oeuvre du Doc ni de Marty. Les deux cadors de la machine à remonter le temps ont peut-être trouvé plus fort qu’eux.

Depuis le début du mois, Google a intégré une nouvelle (encore?!) fonctionnalité dans son outil Maps.

Vous pouvez à présent retrouver vos endroits préférés depuis les premières photos de la voiture Google, début 2008.

Un exemple marquant, celui du stade de l’OGC Nice, l’Allianz Arena :

Avant :

Allianz Arena 2

Après :

Allianz Arena

Pour le voir de vos propres yeux, cliquez ici : Allianz Arena – Street View

L’outil est encore en cours de développement. C’est pourquoi le petit curseur vous permettant de passer d’années en années n’est pas visible partout.

Plus que quelques mois à attendre et l’outil sera totalement opérationnel !